Visiter Fêtes et traditions Les fameux « Gégants » de Barcelone

Les fameux « Gégants » de Barcelone

Si vous avez la chance d’être à Barcelone entre le 22 et le 25 septembre et que vous vous promenez dans le barri Gòtic – le fameux quartier gothique-, il est fort probable que vous vous retrouviez au beau milieu de célébrations populaires catalanes, lors de la grande fête dédiée à la patronne de la ville de Barcelone: la Mercè.

les geants de barcelone

Ne soyez pas surpris de vous retrouver au milieu d’une foule dense: les touristes, les familles, les gens du quartier et autres badauds se retrouveront alors dans une ambiance festive et joyeuse, attendant avec impatience quelque chose…Au loin, les rythmes fascinants des tambours se rapprocheront de plus en plus, suivis d’un bien curieux cortège.

Des personnages colorés apparaîtront alors flottant au-dessus de la foule: de véritables géants, marchant, dansant, tournant puis s’arrêtant un instant avant de reprendre la marche au milieu de ce cortège festif. Des paysans et des seigneurs, des beautés et d’incroyables chimères défileront alors sous vos yeux. C’est le traditionnel « Xambanga de Gegants » ou la procession des Géants.

Le miracle de la Mercé

La légende raconte que le 24 septembre 1218, le roi catalan Jaume 1r (Jacques 1er) affirma avoir vu une apparition de Marie qui lui aurait confié la mission de fonder un ordre religieux. C’est ce même ordre qui va être chargé de libérer les prisonniers (dont le célèbre Cervantes) à Oran, capturés lors de la bataille de Lépante. Plus tard, en 1687, la ville catalane fut envahie par des essaims de sauterelles. La population invoqua alors la Mare de Déu de la Mercè, qui mit miraculeusement fin à l’épidémie, faisant de La Mercè la patronne de la ville.

la mercé patronne de barcelone

Chaque année, la ville célèbre La Mercè et tout le monde profite de ces grandes festivités qui clôturent l’été. Une multitude d’événements ont lieu: concerts, activités familiales, foires, spectacles et représentations de la culture catalane pendant toute une semaine. C’est effectivement l’occasion de découvrir les traditions populaires catalanes: on danse la Sardane (rondes traditionnelles), on admire les Castells (célèbres tours humaines), on frémit avec les Correfocs -il s’agit de batailles de compagnies de « diables » défilant dans les petites rues du centre historique, avec des dragons et autres monstres enflammés, brûlant et crépitant de bengales et de pétards et de feux d’artifices.- L’un des moments les plus spectaculaires sera alors le défilé des géants.

Origine de la tradition des géants de catalogne

On pense que ce type de processions festives trouve son origine en 1320, quatre ans après que le pape Jean XXII ait fait de la Fête-Dieu la fête principale de l’église catholique.
La première mention documentée des « géants » en Catalogne remonte à 1424, lorsqu’à Barcelone, lors de la fête du Corpus Christi, trois immenses statues représentant David, Goliath et Saint Christophe participaient à la procession.

géant fete populaire catalane

Au XVI-ème siècle, les statues mesuraient déjà jusqu’à 6 mètres de haut, avaient des membres mobiles et d’énormes yeux qui pouvaient s’ouvrir et se fermer, terrifiant les enfants de la Barcelone médiévale.
La Catalogne n’est d’ailleurs pas la seule région à pouvoir se vanter d’une telle coutume. Plusieurs pays d’Europe occidentale (les géants de Flandres par exemple) et d’Amérique latine ont une tradition similaire, mais nulle part ailleurs les processions de géants n’atteignent-elles une telle ampleur qu’en Catalogne.

Les géants et les porteurs

Au cours des dernières décennies, des matériaux plus modernes, comme la fibre de verre, ont été activement utilisés pour créer ces sculptures géantes. Leur structure est généralement réalisée en bois ou en aluminium, pour la rendre la plus légère possible tout en conservant sa grande taille. Une personne se place en effet à l’intérieur et porte cette carcasse sur ses épaules, observant le chemin devant elle à travers une petite ouverture dans le tissu, couverte d’un filet: le geganter portador.

les geants de barcelone

C’est un honneur d’être un porteur de géants et ce n’est pas donné à tout le monde: certaines figures ne pèsent pas moins de 90 kg…et il faut non seulement soulever ce poids, mais aussi suivre le mouvement général, se retourner, danser, s’incliner, ce que les porteurs font avec la plus grande dextérité et habileté. Pas facile de faire danser ces immenses figures chaussés des irremplaçables espadrilles catalanes!!
Ces personnes ne sont donc pas sélectionnées au hasard: fortes physiquement et super résistantes, elles suivent un entraînement spécifique pour pouvoir participer aux cortèges. N’est pas porteur qui veut!

Jacques 1er et Yolande de Hongrie

Les 2 géants qui représentent la ville de Barcelone sont Jacques 1er, roi d’Aragon et comte de Barcelone, dit « le Conquérant », qui vécut au XIIIe siècle et agrandit les possessions de la couronne d’Aragon, et son épouse, la reine Yolande de Hongrie.


Ce noble couple porte le haut titre de « géants de Barcelone” depuis 1424.
Il est vrai qu’il fut un temps où ils devaient participer aux festivités de la ville sous de faux noms: c’est l’époque de la dictature de Franco. En effet, de 1940 à 1975, les géants de Barcelone s’appelaient Ferdinand et Isabelle, les « Rois catholiques », mais à la mort du dictateur, ils purent récupérer leur véritable identité.

les geants de barcelone

Les figures de Jaume et Yolande ont été restaurées en 1992, et en 2006 leurs costumes ont été renouvelés, ils sont donc, comme toujours, spectaculaires. De plus, ils ont même leur propre danse personnelle, qui est exécutée lors d’occasions importantes et toujours en présence des plus hautes autorités de la ville.

En plus de ces deux géants, on retrouvera d’autres couples comme, par exemple, les géants de l’Église del Pi que l’on peut admirer dans l’église en entrant à droite ( entrée gratuite), mais aussi des animaux dont un aigle, un bœuf, un lion, un dragon, et même  »la tarasca » (originaire de Provence), tous les cinq symbolisant l’histoire de la ville.


Au fil du temps, une autre variété de «géants » a émergé, connue sous le nom de « capgrossos » (on traduirait cela par  » grosses têtes »): ce sont des statues de tailles beaucoup plus petites, mais avec des têtes disproportionnées et caricaturales.

La Catalogne est une terre de traditions et de fêtes : carnavals, processions et spectacles sont dans le sang de ses habitants, et la vieille tradition des « gegants » et des « capgrossos » en est un bel exemple. N’hésitez surtout pas à venir à Barcelone vers la fin septembre…le 24 plus exactement!

Réservez Réservez